Projection - débat de Much Loved : reportée

Publié le par CIDFF Vaucluse

Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes - Le CIDFF en partenariat avec l’Embellie et Cinéval projette « Much Loved » - Film réalisé en 2015 par Nabil Ayouch, à l'Espace Folard de Morières-les-Avignon le 25 novembre à 18h.

Ce film réalisé après une étude de terrain de plusieurs mois, a été censuré au Maroc, pour « outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine ».
Nabil Ayouch et l'actrice principale ont reçu des menaces de mort.

Résumé : 4 jeunes femmes, par l’intermédiaire de maquerelles, se prostituent pour vivre. Leurs proches les méprisent et en ont honte tout en profitant de leurs revenus. Leurs clients, touristes et riches de la péninsule arabique les maltraitent, les rabaissent. Malgré toutes leurs vicissitudes et leur solitude dans une société qui affecte de ne pas les voir, elles se battent, elles sont solidaires entre elles et expriment leur tendresse et leur valeurs humaines.

Projection - débat de Much Loved : reportée

Commenter cet article

CIDFF Vaucluse 23/11/2015 11:43

Chaque jour et dans toutes ses actions, le Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles de Vaucluse, s’efforce de lutter contre les violences faites aux femmes.

Le 25 novembre, journée internationale pour cette cause, est une occasion pour le CIDFF Vaucluse, comme tous les CIDFF de PACA et de France ainsi que de nombreuses associations vauclusiennes, de mettre en exergue la nécessité de sensibiliser et de mobiliser chacun d’entre nous contre ce fléau qui perdure.

Cette année encore, le CIDFF Vaucluse, s’associe à cet événement, mais compte tenu de l’actualité récente et en totale solidarité avec le deuil qui frappe beaucoup de familles, le conseil d’administration et les salariés de l’association ont décidé de reporter la projection du film « Much loved » prévue avec un débat, à une date ultérieure.

Nous ne manquerons pas de vous informer de la date qui sera retenue.

Cordialement
Hélène Moreau