La Maison des femmes de Saint Denis, une belle initiative

Publié le par CIDFF Vaucluse

Dans le département le plus pauvre de France (d'après l'INSEE), une Maison des femmes a été inaugurée en juillet 2016, accolée à l'hôpital Delafontaine de Saint Denis.

Le but de cette structure ? Il s'agit d'un lieu d'accueil et d'orientation pour toutes les femmes victimes de violences, ouvert sur la rue et sur l'hôpital, permettant un accès direct et discret.

Dans un communiqué de presse paru sur leur site internet, le Dr Ghada Hatem-Gantzer présente l'organisation de la structure :

"La Maison des femmes comprend 2 pôles, un pôle "Planning familial" et un pôle "Prise en charge des femmes vulnérables". Les professionnels intervenant dans la structure sont pour la plupart déjà en poste et financés par l’hôpital.

Ces 2 pôles permettent de répondre à l’ensemble des missions traditionnellement dévolues à un planning familial :

  • Prendre en compte toutes les sexualités
  • Promouvoir l’éducation à la sexualité
  • Accompagner dans le choix d’une contraception
  • Ecouter et orienter pour une demande d’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG)
  • Dénoncer et combattre toutes les formes de violences
  • Lutter contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (IST)
  • Privilégier une maternité choisie
  • Former et informer, développer des outils

Différentes consultations spécifiques sont planifiées : violences conjugales, mutilations, viol et inceste… et permettront d’intégrer les femmes dans des parcours de prise en charge médico-psycho-sociales.

La présence d’associations déjà impliquées au niveau des villes est en cours d’organisation, et la sage-femme coordinatrice déjà en poste est le garant de la coordination des parcours."

Il s'agit d'une belle initiative, un modèle qui pourrait être développé sur tout le territoire français.

Commenter cet article